techniques d'isolation des tuyaux

Les techniques d’isolation des tuyaux de fluides dans le tertiaire

La calorifugeage désigne l’isolation des canalisations de chauffage et d’eau et a pour but d’éviter toute déperdition de chaleur, surtout lorsque la canalisation passe dans une zone qui n’est pas chauffée. Voyons en quoi consiste les techniques de pose d’un calorifuge dans le domaine du tertiaire et de l’industrie, quels en sont les avantages et les normes que ça demande de respecter.

Les techniques qui permettent d’isoler les tuyauteries dans le tertiaire et l’industrie

Le calorifugeage thermique dans l’industrie et le tertiaire est l’opération qui consiste à isoler thermiquement toutes les tuyauteries industrielles et tertiaires avec un matériau calorifuge. Il s’agit alors d’un isolant thermique qui va limiter les déperditions de chaleur à l’intérieur de ces tuyauteries industrielles et tertiaires, permettant de réaliser ainsi des économies d’énergie. Il faut savoir que cette opération est entièrement financée dans le cadre du dispositif national des CEE (certificats d’économies d’énergie), au moyen de subventions dédiées. Et que ce soit dans le tertiaire ou dans l’industrie, la méthode pour calorifuger passe par la mise en place d’une coquille de laine de roche (respectant les normes en vigueur de la réglementation thermique applicable) qui va être recouverte d’une feuille de PVC, d’aluminium, ou d’une tôle inox ou Isoxal pour les finitions. Les professionnels calorifugeurs emploieront aussi des manchons, des rivets et des coudes spécifiques selon les tuyauteries industrielles et tertiaires rencontrées sur les chantiers.

Quels sont les avantages à isoler thermiquement et à calorifuger les tuyauteries de l’industrie ?

Les matériaux calorifuges permettent de diminuer les consommations d’énergie dans les tuyauteries industrielles et tertiaires et améliorent donc la performance du transport de fluides au niveau environnement. Grâce à la pose de cette isolation thermique, les économies d’énergie ainsi générées font diminuer les pertes de chaleur sur les tuyauteries industrielles et tertiaires. Ainsi l’isolation des tuyaux permet d’éviter des pertes d’énergie au moment de la distribution du chauffage et de l’eau chaude quand les points d’eau se trouvent loin de la chaudière, ou au moment de la distribution de chaleur quand les tuyaux passent dans des endroits qui ne sont pas chauffés. L’isolation du réseau hydraulique de chauffage dans les bâtiments tertiaires et industriels a également d’autres avantages. Elle améliore la salubrité du lieu et valorise le patrimoine. De plus, la mise en place d’une isolation, sur les installations de distribution et de production d’eau chaude sanitaire et de chauffage, par un professionnel, donne droit aux subventions des CEE.

Les normes à respecter sur les fluides lors du calorifugeage industriel et tertiaire

Sur une installation de calorifugeage dans une industrie ou dans le tertiaire, les professionnels doivent intervenir avec du matériel isolant performant, pour respecter la réglementation thermique sur les isolants thermiques destinés aux tuyauteries industrielles ainsi que les cahiers des charges de la norme anti-feu. L’isolation thermique en industrie rentre ainsi dans le cadre de l’opération BAT TH 106 et BAT TH 119, ce qui la rend totalement gratuite. Calorifuger une partie ou toute une installation de production de chaleur ou d’eau chaude sanitaire, dans une industrie ou dans le tertiaire, doit alors permettre de vérifier que la classe de l’isolation thermique de cette installation est supérieure ou égale à trois suivant la norme NF EN 12828. En conclusion l’isolation thermique des tuyauteries industrielles et tertiaires nécessitent le savoir-faire de professionnels calorifugeurs qui poseront des isolants thermiques adaptés aux différents fluides, tout en respectant les normes thermiques en vigueur.