Industrie pétrochimique

Quels secteurs d’activité ont besoin d’un échangeur de chaleur à plaques soudées ?

Le principe d’un échangeur de chaleur

Premièrement, avant d’évoquer les différents domaines d’activité et leurs besoins, il est bon de rappeler ce qu’est un échangeur de chaleur et ce à quoi il sert.

Pour résumer, un échangeur de chaleur, également appelé échangeur thermique, est un équipement industriel qui est de plus en plus plébiscité, et ce par de divers acteurs industriels.

De plus, comme son nom l’indique, cet appareil vise à effectuer un échange de chaleur entre 2 fluides. Le but  de l’échangeur est donc très simple, il s’agit soit de refroidir un fluide, soit de le réchauffer. Pour plus de précision, il est nécessaire de mentionner que les 2 fluides entrant dans l’échangeur ne sont jamais en contact direct, il n’y a donc aucun mélange entre les deux. D’autre part, un fluide peut être un gaz ou bien un liquide, sans que cela ne pose de problème : par exemple il est totalement possible de faire des échanges entre de l’air et de l’eau.

Pour aller plus loin, il existe trois grands types d’échangeurs thermiques :

  • Les échangeurs à plaques
  • Les échangeurs tubulaires
  • Les échangeurs à tubes à ailettes

S’ils ont tous le même but, leur forme et leurs performances ne sont pas les mêmes, chacun ayant des spécificités liées à son type. Aujourd’hui, nous nous intéressons donc aux échangeurs à plaques soudées, qui fonctionnent grâce à un faisceau de plaques parallèles en inox.

Pourquoi préférer un échangeur de chaleur à plaques ?

Chaque modèle d’échangeur présente ses propres avantages et ses propres inconvénients.

Cependant, il se révèle que les échangeurs à plaques sont les plus efficaces et pratiques. En effet, ils sont compacts, et les pertes de charge sont minimales. Et s’ils sont plus efficaces, c’est parce que leurs performances thermiques sont plus élevées que celles des autres échangeurs.

De surcroît, ce qui rend pratique ces échangeurs, c’est qu’ils sont faciles à entretenir. En effet, en fonction du fabricant, 1 ou plusieurs côtés de l’appareil sont démontables, ce qui permet de nettoyer facilement l’intérieur. Ce point est extrêmement important pour les industries qui utilisent des fluides chargés, comme des liquides visqueux.

Les échangeurs de chaleur dans les différentes industries

Vous l’aurez compris, les échangeurs thermiques à plaques soudées proposent des performances élevées qui peuvent être utiles à de nombreux domaines d’application :

L’agro-alimentaire

Dans le secteur agroalimentaire, les échangeurs de chaleur sont principalement utilisés pour l’industrie brassicole, mais aussi pour les sucreries et les distilleries.

Pour aller plus loin, dans une sucrerie, plusieurs étapes de fabrication nécessitent un échangeur de chaleur. En effet, il est notamment nécessaire de réchauffer les jus avant l’étape de clarification, et à l’inverse il est nécessaire de refroidir les mélasses suite à l’étape de cristallisation. Pour l’industrie brassicole, un échangeur thermique peut très bien servir à refroidir de l’eau pour la mise en bouteille, ou pour refroidir les moûts pour les producteurs d’alcool.

La pharmacie et la chimie

Que ce soit dans le milieu pharmaceutique ou chimique, les échangeurs de chaleur sont plébiscités de par leur utilité mais aussi puisqu’ils permettent d’augmenter la productivité en réduisant les coûts de production.

En effet, les échanges thermiques sont nombreux lors des différents procédés de synthèse, et leur rôle est crucial. Par conséquent, un échangeur de chaleur est indispensable dans la majorité des acteurs de la pharmacie et plus globalement de la chimie.

La pétrochimie

Le secteur pétrochimique est très exigeant et très réglementé, c’est pourquoi des échangeurs de chaleur à plaques soudées y ont leur place, de par leur très grande fiabilité.

D’autre part, ils peuvent être utilisés pendant différentes étapes de production : par exemple, ils peuvent servir à refroidir les eaux de lavage pendant le raffinage. Mais ils sont tout autant utiles après, comme pour refroidir des huiles de turbine.

La blanchisserie

Les blanchisseries industrielles sont un cas particulier, puisque c’est surtout pour respecter la réglementation qu’elles ont besoin d’échangeurs de chaleur. En effet, la législation leur impose de rejeter des eaux usées de moins de 30 degrés. Par conséquent, l’équipement permettra de réduire la température de ces eaux pour être en totale conformité avec la loi.·